Nous étions des bébés cachés : récits à l'ombre de la Shoah

Library Item

Find or request this item
Nous étions des bébés cachés : récits à l'ombre de la Shoah
Call No: MULTI 940.53161 F65n

Call NumberMULTI 940.53161 F65n
Sub-CollectionMultilingual Collection
Dates[2016]; ©2016
Statement of ResponsibilityAdeline Fohn, Henriette Englander.
Creators & ContributorsFohn, Adeline (author)
Englander, Henriette (author)
Tisseron, Serge (contributor)
Summary"Durant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux bébés ont été séparés de leurs parents avant l'âge de deux ans et cachés en raison de leur judéité pour survivre aux persécutions nazies. Jusqu'à aujourd'hui, les 'bébés cachés' restent dans l'ombre de l'histoire de la Shoah et n'ont jamais pris la parole en tant que groupe spécifique. Souvent perçus comme n'ayant pas souffert, ils pensaient ne rien pouvoir dire de cette période faute de souvenirs et de mots pour exprimer leur vécu. Quelles traces fragilisantes gardent-ils des séparations? Comment ont-ils recousu le fil de leur histoire? Comment se sont-ils reconstruits? Aucun ouvrage n'a approfondi ce sujet jusqu'à présent. Le défi des auteurs est de montrer qu'il est possible de recomposer le puzzle de leur histoire et de trouver des traces de ce vécu précoce pour le mettre en mots malgré l'absence de langage au moment des événements. Les auteurs ont récolté le témoignage de onze personnes nées entre 1941 et 1944 et mettent en lumière l'impact psychologique de ces traumatismes et la possible reconstruction des plus jeunes et des plus vulnérables survivants de la Shoah. Après 70 ans de silence, ces témoins dévoilent, avec sensibilité et pudeur, leur histoire, leurs souffrances mais aussi les ressources sur lesquelles ils se sont appuyés pour continuer à grandir. L'originalité de ce travail est d'approcher l'expérience du "bébé" à partir du témoignage de personnes âgées d'une septantaine d'années, ce qui confère une grande richesse aux récits. Cet ouvrage novateur met en lumière un vécu encore méconnu de l'histoire de la Shoah. Ces récits constitueront une lecture intéressante pour le grand public. Ce livre s'adresse aux personnes concernées par le traumatisme, la psychologie et la psychanalyse mais aussi à toutes celles qui s'intéressent à l'enfance, au témoignage, à la mémoire individuelle et collective et à la Shoah." —Publisher
Contents
  • Préface / Serge Tisseron
  • Introduction
  • Le bouleversement des relations précoces
    • Un bébé ne se souvient de rien et ne souffre pas: la fin d'un mythe
    • Au commencement se tisse l'attachement
    • Au niveau affectif: le développement d'une sécurité de base
    • Au niveau cognitif: apprendre à penser
    • Au niveau social: la capacité d'adaptation sociale
    • Au niveau narratif: la mise en place de la narrativité
  • Paroles de bébés cachés
    • Marc
    • Ginette
    • Liliane
    • Rachel
    • Antoine
    • Monique
    • Sylvain
    • Mireille
    • Renée
    • Isy
  • Quel vécu pour les bébés cachés?
    • Le processus de narration chez les bébés cachés
    • Une naissance dans un climat de terreur
    • La mémoire du corps
    • Les souffrances liées à la séparation
    • Le temps d'après-guerre
    • La trace des séparations
  • Quel devenir pour les bébés cachés?
    • La résilience en question
    • Quelles trajectoires de vie, quelles ressources?
    • Les bébés cachés ont-ils évolué vers la délinquance?
    • L'importance des « bonnes rencontres »
    • L'appui sur la culture dans le processus de reconstruction
    • Sublimation, pensée et créativité
  • Conclusion
  • Bibliographie
Physical Description 250 pages ; 21 cm
Carrier Typevolume
LanguageFrench
PublisherParis : Éditions Fabert
NotesIncludes bibliographical references
RecognitionGifted in 2017 by René Goldman